How to…. Rééduquer le relever du sol chez la personne âgée fragile ?

La rééducation du relever du sol diffère selon si l’incapacité provient d’une prédominance de contraintes biomécaniques ou d’un déficit de planification.

Cas n°1 : le patient n’arrive pas à se relever en raison de contraintes biomécaniques de type articulaires

  • Rééducation = travail principalement de la mobilité de cheville (mobilisations actives, passives, étirements…. Cf onglet document pour les patients, puis onglet assouplir ses chevilles)

Cas n°2 : le patient n’arrive pas à se relever en raison de contraintes biomécaniques de type musculaires

  • Rééducation = travail des MS ou des MI en chaîne fermée (à cet effet, il est possible d’utiliser la répétition d’étapes spécifiques du relever du sol : par exemple passage de la position chevalier servant à debout pour les MI).

Cas n°3 : le patient n’arrive pas à passer à 4 pattes en raison d’une difficulté à transférer le poids du corps

  • Rééducation : travail de l’optimisation des points d’appuis en particulier au niveau des MS

Cas n°4 : le patient n’arrive pas à se relever en raison d’un déficit de planification = le patient ne sait plus comment se relever

  • Les modalités d’exercice divergent selon les capacités cognitives des patients.

 

Pour les patients sans trouble cognitif, le réapprentissage du relever du sol peut être réalisé avec des exercices privilégiant l’utilisation des consignes et la verbalisation des différentes étapes.

Pour les patients avec troubles cognitifs, il faut privilégier l’apprentissage moteur implicite à travers des exercices de puzzle moteur de relever du sol ou d’observation de vidéos par exemple:

Let’s Go !!

 

 

 

 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *