Presser le dynamomètre pour se faire repérer

L’article précédent précisait les critères de Fried pour le repérage de la fragilité.

Concernant la perte de force, il s’agit de mesurer la force de préhension au niveau de la main dominante du patient afin d’évaluer une faiblesse anormale signant une probable fragilité motrice.

Pour nous aider dans cette tâche,  nous a mis au point un petit calculateur :

Il suffit d’entrer le genre, l’âge et la force mesurée par le dynamomètre, et vous obtenez la différence avec la mesure habituelle. Si le résultat est négatif, le patient est en dessous du résultat attendu.

Ce calcul se base sur les niveaux de force de préhension mesurés selon l’âge dans une méta-analyse par Avan Sayer   :

Data Source: Grip Strength across the Life Course: Normative Data from Twelve British Studies Dodds RM et al. (2014) PLOS ONE 9(12): e113637. https://doi.org/10.1371/journal.pone.0113637

Merci à eux pour cet outil applicable pour mieux repérer la fragilité et mesurer l’évolution du patient !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *