Rééduquer les anticipations posturales

Les Ajustements Posturaux Anticipés (APA) permettent à la fois de faciliter les mouvements et de stabiliser la posture, évitant ainsi les chutes lors de déséquilibres intrinsèques (Massion 1992; Robinovitch 2013).

Ces APAs sont déficitaires chez les personnes âgées fragiles (Kubicki et al 2012). Cependant, il est possible de les ré-entraîner, permettant ainsi une meilleur gestion du déséquilibre intrinsèque (Kubicki et al 2014 ; Kanekar et Aruin 2015). La diminution du risque de chute associée à cette amélioration n’a cependant pas encore été prouvée.

Les exercices permettant cette amélioration intègrent des mouvements RAPIDES et VARIABLES. Il est donc nécessaire de faire faire aux patients des mouvements rapides, ce qui s’obtient parfois en plusieurs séances, et de proposer des mouvements orientés vers des buts/cibles connu(e)s au dernier moment, afin de provoquer la construction d’une APA à chaque nouveau mouvement. C’est cette répétition non-bloquée qui permettra l’actualisation de ce que les neuro-scientifiques appellent “le modèle interne prédictif”, à l’origine de l’élaboration des APAs.

Les transferts d’apprentissages étant limités, il semble nécessaire de travailler ces mouvements en position assise puis debout, avec des mouvement impliquant les membres supérieurs et/ou le tronc et, en progression, des mouvements de transfert du poids du corps en position debout. Les exercices avec ballons à rattraper (avec vitesse et variabilité de la trajectoire) sont très intéressant (Kanekar et Aruin 2015).

Pour en savoir plus le lien vers un mémoire d’HDR intégrant plusieurs articles sur le sujet :

HDR A Kubicki

Et bientôt une vidéo d’exercice de rééducation des APAs!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *